Il y a un Dieu, forcément, et je prie désormais, je prie pour qu’Il me pardonne de L’avoir ignoré toutes ces années. Je sollicite Sa clémence face à mes trahisons, mes mensonges, mes péchés impunis et le fait que seule ma détresse m’a incité à me tourner vers Lui.